Publié par bauretcestsibio le 12 décembre 2018
dans la catégorie Non classé

RICHESSE DE LA FRANCE ET EXPLOITATION TIERS MONDE

Un certain nombre d’articles récents illustre la manière dont nous, pays développés, continuons à exploiter férocement le tiers monde, directement financièrement, indirectement par les dégâts que nous causons sur leur environnement.
Exemple : les antibiotiques. Voir l’article du Monde du 12 décembre titré : l’Inde fabrique d’antibiorésistance. En 2017 il a été vendu 759 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé humaine en France. Les firmes internationales ont concentré leur production sur quelques sites en Inde et en Chine. Enquête à Hyderabad, haut lieu de production, avec environ 150 industriels présents dans la banlieue de la ville : les usines rejettent en toute impunité une soupe toxique, avec une concentration astronomique d’antibiotiques. Pollution directe, création de microbes résistants qui se propagent dans le monde. Autrement dit, ces industriels accélèrent l’obsolescence des outils de défense de notre santé, qu’ils fabriquent à bas prix… Vive le tourisme en Inde ; avec un peu de chance on peut rapporter pas mal de bactéries inédites….
On pourrait multiplier les exemples de ce type.
Et les lobby pharmaceutiques se réjouissent ouvertement de l’inaction des états développés et en particulier de l’Europe.
A l’heure où une partie de la population française se révolte contre sa difficulté à vivre, on peut se demander qu’est ce qui se passerait si nous devions payer nos approvisionnements à leur vrai coùt, incluant des salaires décents, des conditions de travail correctes et une réelle protection de l’environnement.

Leave a Reply